La Guinée s’est toujours faite remarquée culturellement  pendant la première république. Même si de nos jours  le pays peine à s’imposer musicalement, certains artistes ont réussi  à écrire leurs noms dans l’histoire à l’international. Parmi eux, quatre personnes se sont faites  distinguées  en remportant le concours de chant radiophonique  de la RFI (radio France Internationale) dont une femme.

 

Créé en 1981 pour mettre en avant ,chaque année les nouveau talents musicaux du continent africain, ce concours a connu les passages  de plusieurs artistes qui sont aujourd’hui des vedettes du continent comme ,Tiken Jah Fakoly, Didier Awadi, Amadou et Mariam et tant d’autres.

 

 

En Guinée le premier  à décrocher  ce trophée, est Sékou Sylla dit Verrel. Il a remporté la troisième édition en 1985.

 

Le deuxième est  Ibrahima  Bangoura Rizo alias Rizobang (artiste musicien, auteur, arrangeur et danse africaine). Il a été Prix découvertes RFI en 1990.

 

La seule voix féminine  de ce sacre en Guinée est  Sia  Tolno qui a remporté l’édition de 2011.

 

Et  la dernière édition est détenue par  Souleymane Bangoura  aka Soul Bang’s qui est  la consécration de 2016.

 

A rappeler que plusieurs autres artistes guinéens ont été finalistes de cette compétition.