Lors du rapport de leur procès, le 22 mai dernier au tribunal de première instance de Dixinn, la plaignante Fatoumata Diaraye Barry toujours sous le choc de cette affaire, qui accuse l’artiste Marcus de viol et séquestrations, est indiqué devant les cameras et vidéos de certains hommes de medias qui étaient sur place qu’elle a été bien séquestrée par l’artiste.

 

 

Dans cette courte intervention de 5 minutes, cette fille de teint noir aux cheveux coupés, a nouveau réaffirmé son désarroi. Diaraye a confirmé qu’elle a été bien séquestrée par l’artiste. Une séquestration qui a commencé la nuit à laquelle ils se sont croisé. Elle soutien également  que c’est lors de la  même nuit,  qu’elle a été déflorée pendant le viol. Les quelques membres de la famille qui était à ses côtés ont sans crainte soutenu leur fille dans cette thèse, tout en espérant que la juste sera faite.

 

Suite à la récente publication de certains medias, sur lesquels  l’’avocat de l’artiste accusé a expliqué que, son client doit comparaitre en qualité de témoins en prenant désormais connaissance du dossier, une confusion totale s’installe à tous les niveaux.

 

De toute façon, nombreux sont des curieux qui attendent ce procès impatiemment le 5 juin prochain.