Suite aux différentes actions qu’ils ont eu  à mener ces derniers temps, le mouvement Wonkhai 2020 a tenu  une conférence  de presse le dimanche 14 juillet dernier pour étaler les ambitions qui l’anime.

 

Devant les hommes de medias dans l’enceinte du studio de Djanii Alfa, les membres de Wonkhai 2020 ont exprimé leur volonté de  marcher  dans les rues de Conakry le 25 juillet prochain pour dénoncer les tares des dirigeants à travers un géant carnaval.

 

 

Tous joyeux dans leur uniforme de Wonkhai 2020, Singleton, Steve One Lucks, Djanii Alfa et Takana Zion ont exprimé leur rêve de voir les jeunes occuper les postes de responsabilités en 2020.C’est pour quoi d’ailleurs la mise en place de cette action. Selon eux, les jeunes ne peuvent pas occuper  les postes de responsabilités s’ils ne se mettent pas à la tache.

 

Les membres du cette initiative trouvent qu’on ne peut pas aussi se mettre à arranger certaines choses sans dire à ceux qu’ils doivent faire que les gens souffrent.

 

Courant leur rencontre avec les journalistes, ils ont enfin annoncé la date du carnaval qu’ils comptent faire avec toute l’équipe et d’autres bonnes volontés. Dans son intervention, Takana Zion explique que cela est apolitique. Leur événement qui doit se passer le 25 juillet dans les rues de Conakry, est un carnaval et non une marche politique ajoute-t-il. Et ce carnaval se passera avec les artistes qui viendront pour chanter et danser tout en dénonçant les tares des dirigeants. Pour Takana, c’est la meilleure façon pour un artiste de dire aux dirigeants que le peuple souffre. C’est pour quoi  ils vont tous faire le carnaval ce jour, pour exprimer leurs désarrois dans la joie.

 

Pour finir, les éléments de cette action ont également annoncé que ces activités se poursuivront.

 

Par Albé Bangoura