Le mouvement ‘’ Wonkhai 2020’’ était  face à la presse le dimanche 16 juillet au studio de Djanii Alfa, sise à Kipé Kakimbo dans la commune de ratoma. Objectif, donner des précisions sur la mise en place de leur  mouvement .Au cours de cette rencontre, les  quatre artistes et les membres du bureau ont extériorisé leur intention avec cette initiative.

 

 

Après trois sorties  en force pour donner de bons exemples dans le sens de la citoyenneté et l’humanitaire, Djanii  Alfa, Singleton, Steve One Lusk et Takana Zion ont décidé le dimanche 16 juillet de mette devant le public leur intention avec ce collectif.

 

A l’entame des débats, ils ont d’abord affirmé que leur  volonté est d’avoir une  Guinée nouvelle avec un guinéen nouveau  en 2020.Pour eux, le guinéen nouveau est un guinéen qui est avec une nouvelle mentalité. Ce qui fera de la Guinée, une Guinée nouvelle. Ces quatre artistes  pensent qu’il est temps de tout mettre en place pour que  d’ici 2020, qu’ils aient des jeunes députés, maires, gouverneurs même un jeune président s’il le faut. Donc ce mouvement est là pour guider les jeunes dans le bon sens, que ça soit la citoyenneté, bonne conduite ou côté humanitaire.

 

Dans les différentes interventions, les éléments  fédératifs ont avoué que leur intention n’est pas de s’attaquer à quelqu’un. Pour eux, il  n’est pas temps de s’attaquer à cette affaire de troisième mandat. Parce que le président n’a même pas montré sa volonté de briguer un troisième mandat.

 

Pour mettre un terme à la rencontre, Takana et sa bande ont annoncé qu’un carnaval géant est programmé pour le 25 juillet prochain, pour dénoncer  les maux dont  souffre la population à travers la danse et la musique.

 

Par Aïs Bah