Au soir du jeudi 1er juin 2017, une décision est tombée, nommant jeune Alhassane Touré, célèbre sous le petit nom d'Abedi, au poste de secrétaire général. Un acte que le nouveau promu salue de tout cœur et évalue à sa juste valeur.

 

Rencontré par notre reporter, Abedi magnifie tout d'abord sa gratitude à l'endroit d'Allah le Très Haut. Ensuite, il remercie ses parents qui lui ont donné une éducation qui lui profite toujours. Aussi, le tout-nouveau secrétaire du légendaire club de Conakry exprime sa sincère reconnaissance à l'endroit du président KPC pour la confiance placée en sa modeste personne.

 

 

Conscient de ne pas être le plus méritant, Alhassane Touré dédie cette promotion à la jeunesse guinéenne. Les défis sont énormes, mais Abedi ne compte nullement lésiner sur ses énergies pour les relever, même sans baguette magique.

 

«Je ne viens pas comme un Zorro ou un prophète. Mais je reste convaincu qu'avec la détermination et la rigueur, je parviendrai à mettre en place une structure fiable, un cadre de travail fiable et une administration efficiente, courageuse et compétente pour hisser le Hafia au rang des plus grands clubs africains, parce que nous y sommes déjà en Guinée», balise-t-il en guise de perspectives.

 

En le nommant à ce stratégique poste, Abedi réalise que le richissime homme d'affai

Au soir du jeudi 1er juin 2017, une décision est tombée, nommant jeune Alhassane Touré, célèbre sous le petit nom d'Abedi, au poste de secrétaire général. Un acte que le nouveau promu salue de tout cœur et évalue à sa juste valeur.

Rencontré par notre reporter, Abedi magnifie tout d'abord sa gratitude à l'endroit d'Allah le Très Haut. Ensuite, il remercie ses parents qui lui ont donné une éducation qui lui profite toujours. Aussi, le tout-nouveau secrétaire du légendaire club de Conakry exprime sa sincère reconnaissance à l'endroit du président KPC pour la confiance placée en sa modeste personne.

Conscient de ne pas être le plus méritant, Alhassane Touré dédie cette promotion à la jeunesse guinéenne. Les défis sont énormes, mais Abedi ne compte nullement lésiner sur ses énergies pour les relever, même sans baguette magique.

 

«Je ne viens pas comme un Zorro ou un prophète. Mais je reste convaincu qu'avec la détermination et la rigueur, je parviendrai à mettre en place une structure fiable, un cadre de travail fiable et une administration efficiente, courageuse et compétente pour hisser le Hafia au rang des plus grands clubs africains, parce que nous y sommes déjà en Guinée», balise-t-il en guise de perspectives.

 

En le nommant à ce stratégique poste, Abedi réalise que le richissime homme d'affaires et par ailleurs président du club, KPC, estime que le dynamisme de la jeunesse peut propulser beaucoup de choses. «Donc, c'est cela ma vision. C'est cela mon leitmotiv. Et je suis convaincu que nous y parviendrons avec les méthodes que nous saurons bien appliquer», promet le nouveau promu.

 

Auparavant, Abedi était responsable en charge de recrutement et de l'intendance.

 

res et par ailleurs président du club, KPC, estime que le dynamisme de la jeunesse peut propulser beaucoup de choses. «Donc, c'est cela ma vision. C'est cela mon leitmotiv. Et je suis convaincu que nous y parviendrons avec les méthodes que nous saurons bien appliquer», promet le nouveau promu.

 

Auparavant, Abedi était responsable en charge de recrutement et de l'intendance.