SOCIETE - « Le collectif guinéen Wonkhaï 2020 actuellement en tournée européenne traverserait en ce moment à Paris une zone de turbulences qui risque de causer la division du groupe ». À relayer le site depecheguinee.com dans un article de ses colonnes de la semaine dernière. Une information carrément démenti par Djanii Alfa, membre influent du collectif.

 

Selon Depecheguinee, cette ‘’incertaine division" de Wonkhai 2020 est occasionnée par des querelles intérieures au sein du groupe depuis quelques semaines. Et que cela est dû au départ de Takana Zion pour la Jamaïque. Pour le quotidien, ce dernier, fondateur dudit mouvement a abandonné ses amis entre autres, Singleton, Steeve et Djani Alpha. Une information qui n’a pas tardé à avoir des répliques.

 

 

Le rappeur Djanii Alpha, sur sa page Facebook, a carrément démenti l’information. Selon le leader de G4 Life, Whonkhai 2020 se porte bien et que ce mouvement dont il est membre fondateur a été créé pour être plus fort que les individualités et représentatif de la jeunesse guinéenne dans sa totalité, sans distinction.

 

Une façon pour l'auteur du prochain album ''Sicario'', de nous dire que le mouvement se porte très bien et ils seront bientôt de retour au pays pour continuer le combat. Pour finir, il a même qualifié l’info de l'intox.

 

Affaire à suivre

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris