Il pourrait marquer le football mondial durant toute une décennie, mais hélas. Certes attaquant légendaire et pourtant ça n’a pas toujours été rose dans sa carrière. Devenu Véritable icône du football africain, l’ancien footballeur ‘’El-Hadji Diouf’’ a porté pour la première fois le maillot du Sénégal le 23 avril 2000 face au Bénin.

 

 

Comme tout footballeur qui se respecte, a dû en baver avant d’atteindre son niveau car beaucoup l’ignore mais Diouf n’a pas débuter le football en tant qu’attaquant.  Avant de devenir un attaquant incroyable, il a fait ses débuts en tant qu’un gardien de but.

 

Voilà un petit résumé sur le parcours extraordinaire de l’ancien joueur de Liverpool.

 

A 14 ans, Diouf a entamé sa première aventure européenne avec la France. En test au RC Lens, il échoue après 12 jours de séances d’entrainements. Repris par Sochaux, le jeune attaquant a séduit par ses qualités de buteur. Il y a fait toutes ses classes et découvre le grand bain à 17 ans en Ligue 1 en 1998.

 

Recruté par le Stade Rennais une saison plus tard, Diouf s’est illustré. en 2000, il est prêté au RC Lens. Après deux saisons éthérées il est courtisé par les géants clubs en France et en Angleterre. Finalement, l’international sénégalais prend la direction de la Premier League et signe en faveur de Liverpool.

 

 

Avec des débuts intéressants à Liverpool, El-Hadji Diouf a écourté son passage à cause de son comportement inapproprié pour le club. Juste une saison, il est envoyé en prêt par Rafael Bénitez chez les Wanderes de Bolton.

 

Définitivement transféré à Bolton, il quitte officiellement Liverpool. Après 3 saisons, il rejoint Sunderland le 28 juillet 2008. Aucun but n’inscrit en 16 rencontres, son parcours a été une grosse déception et quitte le Royaume-Uni sans gloire selon africasport.

 

Le point le plus positif dans son parcours, est celui qu’il a passé avec la sélection national du Sénégal dans laquelle il a réussi à devenir l’un des meilleurs buteurs de son histoire et à qui a permis de disputer le premier mondial de son histoire.

 

Pellel Bah

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris