Guinée-Sénégal

Il était temps après trois tentatives. Privé des trois dernières éditions du Championnat d’Afrique des nations CHAN (l’équivalent de la CAN pour les joueurs locaux) toujours eliminés par la Guinée, les

CAf

Toujours dans le cadre de préserver ses chances pour organiser la Coupe d’Afrique des Nations CAN-2025 la Guinée continue ses manifestations. Hier, lundi 4 juillet, le ministre

Béa Diallo

Apparemment, les propos de Amaju PinnickPrésident de la Fédération nigériane de football, annonçant la candidature de son pays pour organiser la CAN-2025, ont eu du mal à passer en Guinée. Jusqu’à preuve du contraire, la Guinée reste le pays-hôte désigné par la Confédération africaine de football (CAF) pour accueillir la Coupe d’Afrique des nations CAN-2025.

En tout cas, c’est ce qu’a fait savoir, le ministre guinéen des sports lors d’une conférence de presse exclusivement accordée au médias internationaux.

« Aujourd’hui, il y a une CAN qui est dédiée à un seul pays, la CAN 2025, on a dit que c’est pour la Guinée. Mais je vois qu’il y a beaucoup de pays qui se positionnent aujourd’hui pour pouvoir l’organiser parce qu’ils disent que la Guinée n’est pas capable d’organiser cette CAN. Je voudrais leur dire que cette CAN est destinée à la Guinée. Et la Guinée a pris ses responsabilités. A travers le leadership de son président, le colonel Mamadi Doumbouya, et de son gouvernement, la Guinée a décidé d’organiser cette CAN », explique le ministre avant de préciser

« Donc, je voudrais dire à tous ceux qui sont candidats que leurs candidatures peuvent se poser en 2027 ou en 2029 ou en 2031, mais 2025 c’est pour la Guinée. Et ça, ça doit être clairement écrit par tous les journaux et compris par tout le monde que cette CAN sera organisée ici. Le processus qui est engagé n’est pas en retard, nous sommes largement dans les délais. Les contrats sont signés, l’argent est à disposition. Donc il n’y a rien qui peut nous empêcher d’achever la construction des infrastructures à temps », a conclu le dirigeant.

CAF

Mercredi, le président de la Fédération nigériane de football (NFF), Amaju Pinnick, a affirmé que son pays postule à une co-organisation de la CAN 2025. Ce qui sous-entendant que la compétition devrait être retirée

Stade Nongo

Il y a décidément de fortes chances pour qu’un autre pays accueille la 35e édition de la Coupe d'Afrique des nations (CAN), attribuée en 2017 à la Guinée. D’après le rapport