Kamil Zayatte l’ex capitaine du Syli national de Guinée et défenseur de Hull city en Angleterre, nous a accordé un entretien dans lequel il nous révèle des confidentialités après la carrière footballistique.

 

 

 

La fédération guinéenne de football vient de faire une réforme en retenant quelques anciens internationaux dans les différentes catégories nationale, quelle appréciation faites-vous ?

« J’ai toujours milité à ce que l’équipe nationale soit diriger par un ancien joueur, parce que l’ancien footballeur a vécu beaucoup de chose, il peut contribuer à l’évolution du football guinéen et pourront pousser pour que les joueurs aient un très bon niveau. Aujourd’hui kaba Diawara se retrouve comme entraineur adjoint c’est une très bonne chose et Dian Bobo qui occupe aussi une autre catégorie inferieur avec ça on constate que les choses commencent a changé et j’espère ils relèveront le défi »

 

 

Etant ancien capitaine du syli national, est-ce que depuis votre départ vous avez été contacté par les autorités ?

« C’est là tout le problème, vous savez en Guinée on dirait que c’est une malédiction mais à chaque fois qu’un ancien tourne la page de l’équipe nationale on l’oublie. J’ai été victime, même autre fois j’en parlais dès qu’on raccroche les crampons les portes qui étaient ouverte, des ministères, des gens qui te fréquentais dans les départements te fermes complètement la porte. J’ai eu l’exemple dans beaucoup de ministère j’arrive on me dit d’attendre j’attends et le ministre en question me dis je ne suis pas là, revient plus tard, alors que je les entends dans le bureau, ceux qui te demandaient le maillot pense que tu es là pour leurs demandés et ne peuvent rien me donner ce que je n’ai pas eu dans ma carrière »

 

 

Est-ce que vous êtes  bien accueilli à la fédération ?

« …la fédération c’est là-bas chez nous, nous on a joué qu’au football,  on doit être fière de rentrer dans ce local, on part voir le président on vous pack dans une salle d’attente, il y’a tout le monde qui vient te dépasser. Ça je ne condamne pas le président, mais il doit faire face à ça aussi, les anciens ne viennent pas pour demander de l’argent, on vient avec des projets, a tout moment le président est occupé. Même s’il nous voit sur les caméras, d’autres viennent pour des histoires, alors toi qui vient pour des projets qui pourrait développer le football guinéen »

 

 

Avez-vous proposé votre aide aux autorités ?

« personne n’est venu me voir, j’ai été plusieurs fois voir les autorités du ministère des sports à la personne Isto keira , quand je parle avec lui il faut aller passer la licence, je veux intégrer  là les catégories inférieurs va passer…,avec l’équipe des jeunes on va voir, partout je passe c’est la même chose. C’est pas tous les anciens joueurs qui deviennent que tu vas obligatoirement devenir entraineur, il y’a d’autre poste soit à la fédé ou au ministère ou dans les équipes, il y’a d’autres métiers appart entraineur qu’on peut exercer, on peut apporter l’exemple en côte d’ivoire (zokora ,kader ont intégré la fédération et Dindane président des footballeurs professionnel ), même mon projet de représenter les footballeur professionnels guinéen dans le monde plus de 6 mois le dossier traine au MSCPH »

 

 

Quelle suggestion avez-vous à apporter autorités en charge du football ?

« Il y’a beaucoup qui veulent  aider, apporter leur expériences en équipe A ou les autres catégories, même s’ils ne veulent pas nous voir en A, ni entendre parler de nous.si la fédé veut nous c’est de faire une réunion demander ce que chacun peut apporter au pays ; ils défenses assez d’argent pour les autres. Montrez-nous le projet en demandant qui peut faire quelques chose comme directeur sportif c’est plus simple que ça. Ou payer la formation pour les anciens, ce qui ne peuvent pas partir en Europe qu’ils reste là pour suivre une chose bien cadré par la fédé, CAF ou FIFA »

 

 

Quels sont les projets de kamil zayatte dans le but d’aider la Guinée ?

« Avec mon tournoi j’apporte mon soutien et ma contribution à faire avancer le football guinéen, les deux tournois que j’ai organisé j’ai dépensé plus de 40 milles euros, pour faire venir des équipes, des sponsors et des agents qui viennent de l’étranger les hébergés tous. Donc je n’ai rien reçu au retour et je ne me suis pas plaint, je prends mon argent j’investis quelques part c’est pour aider le football guinéen et on n’est pas reconnu de nos juste valeurs. Ce tournoi permet de jouer le rôle d’intermédiaire qui regarde les joueurs si c’est bon et de les faire voyagé.je suis là a faire évoluer le football guinéen »

 

Pour clore, kamil zayatte ex capitaine du syli national de Guinée, demande l’appui des autorités dans leurs initiatives de faire voyager les joueurs même s’ils sont parfois bloqués dans les ambassades !!!

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris