Après un interminable feuilleton, la Confédération Africaine de Football (CAF) a finalement confirmé ce dimanche que «l'Espérance Tunis » était bel et bien le vainqueur de la dernière édition de la league des champions africains dont la finale retour avait été marquée par immense imbroglio.

 

 

 

A cet effet, L'Espérance Tunis disputera le Championnat du monde des clubs en décembre prochain au Qatar. La ‘’CAF’’ a confirmé l'inscription du club tunisien auprès de la FIFA. L'instance africaine a en effet rejeté l'appel du ‘’WAC Casablanca’’, le 7 août dernier, après que la CAF a prononcé le forfait de la formation marocaine, confirmant ainsi le sacre de l'Espérance.

 

Le 31 mai dernier, lors du match retour à Radès (1-1 à l'aller), alors que Tunis menait 1-0, les joueurs du WAC avaient quitté le terrain, après que leur égalisation a été refusée, la VAR ne fonctionnant pas. L'arbitre avait finalement sifflé la fin du match et les Espérantistes avaient même reçu le trophée. La CAF avait un peu plus tard annulé le résultat et décidé que le match retour serait rejouée sur terrain neutre.

 

Une décision contestée par l'Espérance devant le Tribunal Arbitral du Sport (TAS), lequel avait demandé à la CAF de confier le jugement de cette affaire à une commission compétente. Et celle-ci avait alors prononcé le forfait du WAC. Reste à savoir si celui-ci s'opposera devant la justice à la décision rendue dimanche soir par la CAF...

 

 

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris