Dans le cadre du mois de la sensibilisation à la cybersécurité, Google annonce l’activation par défaut de la double authentification d’ici fin 2021

Camera Switches | Navigate your phone with facial gestures

Pour les personnes qui vivent avec des troubles de la parole et des motorisations, vous pouvez désormais naviguer sur votre téléphone avec des mouvements des yeux et des gestes faciaux. Découvrez comment Camera Switches rend plus accessible.

Il n'est pas non plus nécessaire de connaître les paroles.

Qui n'a pas déjà vécu ce moment? On se souvient de l'air d'une chanson, de son rythme, de quelques paroles, d'une percussion ici et là, mais impossible de trouver le titre de ce morceau qui tourne en boucle dans sa tête. Désormais, il suffira de fredonner pour le retrouver.

 

Google vient de dévoiler une nouvelle fonctionnalité (dès à présent disponible sur son application smartphone ou dans l'assistant Google) qui permet d'identifier une chanson que vous essayez de chanter en la fredonnant ou en la sifflotant.

 

 

Pour utiliser cette fonction, il vous faut ouvrir l'assistant Google (en ayant téléchargé la dernière version de l'application), dire « quelle est cette chanson? », puis essayer de chanter au mieux la musique que vous cherchez pendant dix à quinze secondes environ. Une liste de chansons correspondantes vous sera alors présentée, avec pour chacune la probabilité qu'elle concorde avec celle que vous avez à l'esprit, rapporte CNN.

 

 

Apprentissage automatique

Selon l'entreprise américaine, ce nouvel outil aurait un gros avantage: vous n'avez pas besoin de savoir parfaitement chanter, fredonner ou siffler pour retrouver un morceau de musique. Il n'est pas non plus nécessaire de connaître les paroles: le rythme et l'air suffiraient.

 

Google s'appuierait sur l'apprentissage automatique, précise le média américain. Un logiciel analyse l'air que vous chantez, puis le transforme en séquence de chiffres qu'il compare avec un tas de chansons enregistrées afin de trouver des morceaux similaires.

 

 

 

En fin de compte, c'est une sorte de Shazam, célèbre application de reconnaissance musicale, sauf que ce sont les utilisateurs et les utilisatrices qui font le travail à l'aide de leur voix.

 

Pour l'heure, la nouvelle fonctionnalité est disponible dans plus de vingt langues –d'autres devraient être ajoutées prochainement.

 

 slate.fr

Logo de télégram

L’application de messagerie instantanée a largement profité de la panne géante des applications de Facebook, gagnant en quelques heures plus de 70 millions de nouveaux utilisateurs.

Capture de Downdetector

En seulement quelques heures de panne, le monde entier a été frappé par une crise encore pire que le coronavirus, ce lundi 4 octobre. Les réseaux sociaux Facebook, Instagram et les messageries : Whastapp et Messenger, ont été victimes d’une panne et la plus importante de leur création.