Le duo guinéen, Banlieuz'Art

 

''C’était autrefois, et jusqu’à l'heure la collaboration musicale la plus attendue par les mélomanes guinéens de ses trois dernières années!''

 

Annoncé en 2017, le projet musical entre le groupe urbain Banlieuz’art et le rappeur français, d’origine guinéenne, Black M n'a toujours pas vu le jour. Plusieurs facteurs expliquent cela, selon leur ancien manager, mais pour Banlieuz’art, ce retard est dû à une seule et unique raison.

 

 

Interrogé sur le sujet, le duo Konko Malela et King Salaman a tenté d'apporter sa part de vérité ou du moins l'idée qu'il (le duo) s'est faite de la chose, lors de leur intervention, chez nos confrères d’espace TV.

« On a jamais compris exactement pourquoi le morceau n’est pas sorti, mais on s’est fait une idée. Quand on a demandé le feat à Black M, il a bien voulu accepter. C’est après son approbation qu’on a fait les démarches pour le rejoindre. Une fois là-bas on a posé le morceau et tout le monde était content… »

 

 

Après ça : « On lui a demandé, s’il mettra le son sur son album ou bien si on fait le clip et on le sort en Guinée ? Comme réponse il nous a assuré que le morceau sera sur son album, qui est sorti récemment, sur lequel notre featuring ne figurait pas… A chaque fois on demande Abdou, qu’est ce qui se passe ? Où en sommes-nous avec le projet de Black M ? Il ne dit plus rien de claire parce que lui-même n’était pas fixé…Finalement on a compris que Black M a changé de projets ».

 

Malgré leur séparation avec Abdou M'baye, le groupe Banlieuz'art compte bel et bien aller de l'avant avec ce projet, qui passionne tant les guinéens.

« Maintenant qu’on est des artistes indépendants, on va voir ça avec Black M, pour savoir s'il faut reprendre le morceau déjà enregistré, ou s'il faut booster celui-là ? » Grosse question.

 

Reste à savoir si ce featuring verra finalement le jour ou restera dans les oubliettes ou plutôt dans le studio ?

 

Le groupe Banlieuz'Art et Black M en studio à Paris, en Juin 2018

Affaire à suivre….

 

 

  • 2
  • 2
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0