De leurs sens d’analyses très poussés, mais également de leurs oreilles tendues vers le bas peuple, les artistes qualifiés, de « La voix des sans voix », composent souvent des chansons, qui des années plus tard sonnent au goût de l’actualité. Dans ces œuvres que nous qualifierons de prémonitoires, l’avenir y est décrit avec une justesse, parfois déconcertante.

 

 

Après le morceau intitulé « Dirigeants aveugles » du reggae man Takana Zion, qui prédisait un soulèvement populaire contre le 3e mandant et les injustices commises par Alpha Condé et son gouvernement, nous allons nous intéresser au titre « Nouvelle Guinée » mis en ligne 10 août 2018, par le rappeur de la old School, Masta G.

 

Dans ce morceau « Nouvelle Guinée », Masta G, trois années (2018) en arrière, entre ces lignes de texte conscient, y chante l’espoir d’une nouvelle Guinée, chose souhaitée aujourd’hui par tout le peuple, et ses principaux acteurs. Malgré une genèse du pays assez tumultueuse, l’auteur du morceau « QOT », laisse entrevoir la lueur du changement tant espéré.

 

« Parce qu'il faut bâtir une nouvelle Guinée, apporte tes pierres ou tes prières pour cette nouvelle cité, comme la crème de toutes les bonnes idées, écoute le rêve d’une nouvelle Guinée. Et peu importe qu’elle soit rappée, nettoie le cœur des uns et autres, c’est vrai trop de sang a coulé. Dieu merci, même si le beau navire n’a pas coulé, on a toujours espéré pour ne pas voir le peuple sombré dans la haine et la rancœur, la vengeance dans les cœurs…» Dit-il à l’entame du morceau.

 

Aujourd’hui, depuis la prise du pouvoir le 5 septembre 2021, par les Forces Spéciales de l’armée guinéenne à sa tête le Colonel Mamady Doumbouya, cet espoir d’une nouvelle Guinée prôné par le rappeur Masta G dans son morceau, s’inscrit dans la vision de la junte au pouvoir (CNRD).

 

« Quand à moi, je veux prôner une nouvelle Guinée, qui fait la fierté de sa jeunesse, paralysé et marginalisé pas des programmes malintentionnés des politiques à bouches armées. (…), ils tirent avec fureur sur l’unité de la Guinée. Mon beau pays est balafré par nos soifs de pouvoir, nos discours dérisoires »

 

« J’ai bien peur pour la prospérité, de ce que ce qu’ils vont hériter, déjà l’histoire les a héritées. Je dois bâtir ma nouvelle Guinée sur un vieux chantier, sur de vieux piliers. Certains m’ont conseillé qu’il faudra d’abord casser avant de penser a ressemblé… »

 

Pour conclure, en plus du clip vidéo « Nouvelle Guinée », que nous vous proposons à la fin de cet article, nous vous laissons apprécier encore quelques lignes de cette incroyable plume et inspiration de Masta G Tiré du même morceau.

 

« J’appelle à l’unité, au franc-parler, aux respects des uns des autres, chacun de nous a des valeurs certes (…) Alhamdulillah, je suis condamné à pouvoir vivre de beaux jours. Pouvoir jouir de mes jours dans ma nouvelle Guinée. (…), Face au roi, ne jamais avoir la langue de bois, de toute façon Dieu seul est le roi. Il va falloir semer le pardon comme la bonne graine, il va falloir trouver le jargon qu’on aime, porter l’amour haut comme l’étendard… »

 

 

 

  • 7
  • 10
  • 0
  • 0
  • 0
  • 1