C’est par un directe sur sa page Facebook, que le chanteur "Machete" ancien membre du groupe folklorique guinéen, "Espoir de Conronthie" en présence de son ami Sékou, dénonce la mise au arrêt de la bloggeuse guinéenne Mariama Ciré, plus connue sous le nom de "Ian Turner", qui serait enfermer à Conakry, pour cause d’injures.

 

 

Sans langue de bois, le chanteur a donné ses impressions sur ce sujet, tout en demandant un élan de solidarité pour Ian Tunner, a aussi pointer du doigt certaines personnes, qui sont les responsables de son emprisonnement selon lui :

 

« Si les papiers de Mariama Ciré sont gâtés à cause de vous, nous allons vous pointer de notre doigt gauche, nos ainées nous, on apprit qu’ils n’y ont pas de querelle face aux injures de mères, mais si elle a été enfermée par le Libanais, alors les gens de chez nous ne respecte pas leurs compatriotes. »

 

Puis son compatriote et ami Sékou ajoute : 

 

« On aime trop se rabaisser, devant les Libanais… Ne gâcher pas l’avenir de Mariama ciré, ça, c'est de la méchanceté. Les personnes quelles a insulté les mères pardonner la, dans la vie, on n’est pas tous pareils. »

 

« Mais ce que je déteste dans la vie, c’est le fait de gâcher l’avenir des gens, mais IKK, c’est ma première fois de m’adresser à toi ainsi, tu es mon grand. Tu me respect et moi aussi, mais ceux dans quoi tu es, moi en tant que patriote qui se bat pour la Guinée, si je vois quelqu’un nuire à son prochain, je vais le dire, c’est la vérité. Fais tout ton possible pour essayer de faire changer le comportement de Mariama ok, mais si tu veux la faire du mal pour quel se retrouve à son point de départ vue l’état difficile de vie en Guinée, grand nous allons te pointer de notre doigt gauche, je te le jure, tu as compris. » Rajoute Machete, avant de continuer.

 

« Moi, je considérais cette chose comme un film, quand Mariama Ciré s’assoit pour ce glorifié d’avoir enfermé Azaya.. Je considère ça comme une mise en scène. Mais le moment de retour en Europe de Mariama est arrivé, fait en sorte de la libérée vous avez compris. En plus de la manière que vous gérer le cas de Mariama Ciré, il y a de la traîtrise dedans sinon elle est venue en Guinée sous invitation de la population et certains cadres, et maintenant qu’elle a un problème pourquoi ne pas la défendre. »

 

 

Un peu plus loin, il demande à son ami d’éviter de parler des artistes parce que leurs propos pourront être mal interpréter par certains, même si celui-ci insiste sur le fait que les artistes guinéens doivent soutenir Mariama Ciré, avant de s’en prendre au blogueur guinéen.

 

« Vous savez en Guinéen les Blogueurs qui sont là-bas ne savent pas parler, celui qui recharge son internet de 10.000 francs se permet de dire n’importe quoi, sinon Mariama Ciré n’est pas la seule à proféré des injures.. »

 

Avant de conclure :

 

« On vous demande pardon pour les injures proféré par Mariama Ciré, mais ne la fait pas perdre ces papiers de séjour pour cela, s'il est temps pour elle de revenir, laisser la sortir. Nous ne sommes pas là pour chercher des histoires aux gens, car certains interpréterons nos propos selon leur convenance, nous en tant qu’artiste, nous arrangeons les choses et non le contraire. Nous, on veut juste rappeler aux Guinéens que le pardon existe et que Mariama Ciré est guinéenne aussi. »

 

Découvrez l'intégralité de la vidéo ci-dessous.

 

 

A rappeler que Mariama Ciré «Ian Turner», selon les informations qui circulent sur les réseaux sociaux, serait enfermée à la direction de Police judiciaire (DPJ) de Conakry pour avoir insulté Dj IKK et l’artiste Azaya. Une habitude de celle qui s’est fait une réputation sur les réseaux sociaux, du fait qu’elle a les mots « injures » pour traiter divers sujets et surtout pour répondre ses détracteurs.

 

Ais Bah

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris