À l'occasion de la formation offerte par le FODAC aux acteurs de la culture, l'ancien ministre de la culture Amirou Conté a pris la parole pour exhorter aux artistes de trouver une structure ou un manager qui s'y connaît dans le domaine du management ou de la gestion, sinon ils s'en prendront qu'à eux-mêmes.

 

 

Prenant la parole, Mohamed Amirou Conté a fustigé le manque de professionnalisme dans ce domaine. Il demande aux managers des artistes de se former et aux artistes de ne pas copter des copains pour gérer leur carrière.

 

« ...Comportez-vous comme des hommes de culture. Les artistes ayez confiance aux structures qui vous managent. Parce ce que le management n'est pas fait pour tout le monde. Je veux vous donner un exemple sur le groupe "Espoirs de Corontie". Ils avaient un Manager qui s'appelle Alia et quand j'étais directeur général de l'Agence Guinéenne de Publicité, ils étaient tellement fâchés contre lui, ils m'ont dit grand, il faut nous réunir. »

 

« Je leurs ai dit de venir à mon bureau et ils sont venus s'expliquer. J'ai dit à Alia tu n'es pas manager, ce n’est pas ton travail. Comment tu peux Manager pendant que tu dois communiquer avec l'extérieur en Soussou. J'ai lui ai dit trouvé quelqu'un d'autre qui sait écrire, lire, faire des lettres et contacter des gens, et si vous ne le faites pas, le groupe va perdre » a expliqué l'ancien ministre de la culture et du patrimoine historique, Mohamed Amirou Conté.

 

Préoccupé par la situation qui consiste à réorganiser le secteur culturel, M. Amirou Conté également homme de théâtre a met les doigts dans la plaie de ceux qui se disent manager. Selon lui peu d'entre eux agissent comme il se doit. Un manager d'artiste est un gestionnaire.

 

 

« Beaucoup se disent Manager en Guinée, non. Un Manager est un administrateur. Tu n'as pas étudié l'administration, la gestion, tu vas suivre le groupe pour le faire perdre. Au faite les gens ne connaissent pas leur droit et devoir. Et cessons de créer une structure pour se faire de l'argent... »

 

Espérons que ses conseils puissent tomber dans les bonnes oreilles, car nous la nouvelle génération.

 

Moudias

 

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris