A la clôture de l'atelier de formation des acteurs culturels, initié par la direction du Fonds de Développement des Arts et de Culture, l'opérateur culture et responsable du PANAF, Amadou Diallo dit Amlo a lancé une plaidoirie auprès de ses compatriotes Guinéens résident en Europe, de venir à la source pour mieux vendre la culture du pays à l'extérieur.

 

 

Selon ce promoteur culturel, l'un des problèmes de la culture Guinéenne est lié à la méconnaissance de ce domaine par eux les promoteurs.

 

« Je demande aux opérateurs culturels de notre pays de se former, tous ces jeunes qui partent en Europe, arrive là-bas sans une formation requise sur la culture guinéenne. Ils n'ont pas la notion de la culture. »

 

« Ils le font par amour et non par compétence. Et pour vendre la culture de chez nous, il faut que nous diasporas acceptions de revenir à la source pour se former et s’informer »

 

Par ailleurs, l'organisateur du festival PANAF sollicite que ce genre de formation soit perpétuelle et élargit en Europe, pour la diaspora guinéenne.

 

Moudias

 

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris