Depuis cet après-midi, l’ex international de 39 ans Ibrahima Yattara Pokou séjourne dans la capitale guinéenne Conakry. Choisi pour parrainer la première édition du tournoi de corporation sportive Guinéo-Turque, qui se tiendra du 9 au 11 novembre au Centre Technique de Nongo et le Stade de la Mission. Pokou pour les intimes à sa descente de l’avion, il évoque les raisons de son séjour à Conakry.

 

 

« Mon but est de créer un très bon rapport entre mon pays et la Turquie, vu que j’ai la nationalité turque avec les amis nous avons décidé de faire quelques choses pour la Guinée ça s’est le début. Mon objectif est d’aider la jeunesse guinéenne, quand je jouais, j’ai aidé et pourquoi pas après ma carrière. »

 

Quant au résultat attendu l’ancien ailier du Syli National n’a pas manqué d’évoquer ces ambitions pour le pays :

 

« Détecté les jeunes talents de mon pays, essayer de les envoyés en Europe tout en ouvrant la porte pour eux. Aussi créer un partenariat entre la fédération guinéenne et la fédération turque de football. »

 

Sadialiou Diallo (BESA management) l’initiateur du projet se réjouit de la présence de Yattara :

 

« Aujourd’hui Yattara a accepté de parrainer ce projet, c’est un projet vaste, nous voulons faire en sorte que les jeunes guineens se retrouvent aussi dans les clubs en Europe. Il ne faut pas fuir ou prendre la mer. En ce jour, nous avons étalé le projet à Yattara et il a accepté de le parrainer et merci à lui être à Conakry. Ce n’est pas la détection, on ira au-delà de ça parce que les joueurs des autres pays viennent aider les jeunes de leur pays avec des projets concret et il a promis d’accompagner ce projet. »

 

À retenir que, ce tournoi connaîtra la participation des réserves de 5 clubs de ligue 1 et 5 autres académies.

 

 

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris