Ça toujours été l’une des principales priorités de l’actuel patron du football africain ‘’Ahmed Ahmad’’ depuis sa nomination à la tête de la Confédération africaine de football. En effet, le président de la CAF a toujours demandé à ce que l’institution soit reconnu comme une «Organisation Non-Gouvernementale internationale» ce qui lui confère une «personnalité juridique internationale».

 

 

Il a finalement obtenu gain de cause de la part de l’Egypte où se situe le siège de la confédération. Il vient de signer un accord de 10 ans renouvelable automatiquement avec le  Ministre de la Jeunesse et des Sports du pays des pharaons. Dr Ashraf Sobhy, en présence du Premier Ministre égyptien, Dr Mostafa Madbouly.

 

Un accord qui lui permettre de se libère de plusieurs engagement et de tirer le maximum de bénéfices au niveau international :

 

« Aux termes de cet accord, la CAF bénéficiera de plusieurs avantages, immunités et privilèges similaires à ceux accordés aux membres des organisations internationales et des missions diplomatiques », se félicite l’instance panafricaine.

 

Pellel Bah

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris