Même si pour le moment nous n'avons aucune idée sur la tenue des 3e et 4ejournées des éliminatoires de la CAN 2021, prévue janvier et février au Cameroun. Pour des raisons de la pandémie, la CAF envisagerait des stratégies pour la tenue de la compétition.

 

 

Le secrétaire général par intérim de la Confédération africaine de football (CAF), Abdelmounaim Bah, n’a pas écarté l’idée de décaler le coup d’envoi de la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations CAN 2021, prévue au Cameroun (9 janvier-6 février), en raison des perturbations dans le calendrier causées par le coronavirus.

 

En effet, en raison de la pandémie, les 3e et 4e journées des éliminatoires, qui étaient programmées ce mois-ci, ont été reportées à des dates qui n'ont pas encore été déterminées. Le calendrier se retrouve donc chamboulé, mais cela n’inquiète en rien l’instance panafricaine.

 

« Pour l’instant, la CAN 2021 est toujours aux dates annoncées. La seule raison qui nous pousserait à décaler la CAN est que la crise perdure sur l’année 2020 et qu’elle ne permette pas de jouer l’ensemble des qualifications. Nous avons encore quatre journées. Nous avons les dates internationales de juin, de septembre, d'octobre ou de novembre. Tout est encore possible. La crise actuelle perturbe les calendriers. Des groupes de travail à la CAF et à la FIFA travaillent sur les calendriers », a expliqué Abdelmounaim Bah.

 

Mohamed Max Camara

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris