Après les fortes manifestations qui ont secoué la Guinée après la tenue des élections présidentielles, plusieurs artistes guinéens à travers la toile continuent de donner leurs opinions face à cette crise sociopolitique.

 

 

Le chanteur guinéen Masta X, depuis les Etats-Unis d’où il réside, quant à lui, continue sa série de vidéos concernant cette crise post-électorale en Guinée. Abordant divers plans de ce fait, le concepteur du titre « Djomban », ne faiblit pas de mots concernant ses confrères, artistes, dont il juge le comportement d’intolérable.

 

« Le discours que doit tenir les artistes guinéens, c’est amoulanfé, par ce que ça ne doit pas passer, c’est illégal... Les artistes qui ne parlent pas comme le dit quelqu’un sur Internet, sont souvent ceux qui dînent avec Baidy Aribot… »

 

« Comme lors de ma précédente vidéo, il y a des personnes au nom de la profondeur d’une certaine amitié, qui date d’une autre notre vie, dont les traces m’interdisent de parler de certaines personnes, jusqu’à ce que je les voie dans le flagrant délit. »

 

« Alors c’est artiste qui dise que nous, c’est la paix, il n’y aura pas de paix, vous voyez d'autres ont perdu leur père, une mère, un enfant ; même les enfants de trois ans ne sont pas épargnés, l’armée est en train de tirer surtout ce qui bouge, ils veulent transférer le débat sur le plan ethnique ça ne marche pas… »

 

Pour beaucoup d’internautes, les propos de Masta X font face à un conflit d'intérêts, et ne pourraient avoir du poids, compte tenu du fait, qu’en tant qu'artiste, il a apporté son soutien direct à un candidat en période électoral en lui dédiant un morceau titré « Cellou Lamikè ». Chanson dont il a récemment remixé pour cette nouvelle élection. 

 

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris