Les exactions, tueries faites aux citoyens après les élections présidentielles n'ont pas laissé indifférent certains artistes guinéens, c'est le cas de Saïfond Baldé qui a sorti un single intitulé "Ala ko Wawadho Wawi", dans lequel il a prôné la paix notamment.

 

 

Pour le rappeur du groupe Hezbo Rap, Muslim, l'artiste Saïfond en train de jouer à la malice pour ne pas être indifférent de cette situation socio-politique.

 

« Je ne savais que tu es Saïfond oignon », a-t-il dit.

 

« Saifond balde mi anda ko saifond  basallai reste dans tes chansons love menaing nowodi komen wawi ! »

 

Entre les lignes, peut-on comprendre que le rappeur Muslim est contre cette chanson du concepteur du titre « Ghari Djinna », qui est sortie au lendemain du 18 octobre, ponctué par des violences inhumaines, dont il pense que ce single est à l'antipode de la dénonciation.

 

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris