Beaucoup se souviennent encore de cette première vidéo ou un jeune garçon, et son ami (Alasko et Tamsir) livrent une série de freestyle en présence du groupe Banlieuz’Art. Eh bien, King Alasko n’est plus cet enfant car il a réussi à sortir de l’ombre et fait son entrée dans la cour des grands.

 

 

Ce dimanche 14 février 2021, sur l’esplanade du palais du peuple de Conakry, le champion youths, a livré son premier opus studio intitulé « Allah Nou Wali » a l’industrie du disque guinéen, en présence de ses parents et devant des milliers de fans venue pour l’occasion. Dans un amas d’acclamation et sous le feu des projecteurs, le ‘général’ s’est offert un moment très commémoratif sur ce podium.

 

 

Au moment où Il fallait dire que le ‘’petit’’ a connu son heure de gloire, le jeune protégé de la structure Meurs Libre Prod a profité de l’occasion pour rendre un vibrant hommage à son défunt père (Sekhouna Sylla) en présence de sa mère et des membres de sa famille.

 

Dans un mélange émotif entre joie et nostalgie, les larmes ont coulé à cause de cette fierté et l’amour que porte cette mère pour son fils ainsi que pour l’absence de son père.

 

Découvrez la vidéo ci-dessous.

 

 

  • 9
  • 20
  • 1
  • 2
  • 13
  • 5

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris