Ces derniers temps, les actes incestueux deviennent fréquents dans la société guinéenne. En date, c'est celui d'un père de famille guinéen vivant en Belgique, qui est accusé de viol sur sa propre fille, dont un élément sonore de la conversation de la fille Salimatou et le père en plein ébat circule sur les réseaux sociaux. Depuis que l'affaire est mise sur la place publique, les indignations fusent partout, c'est le cas du chanteur Safa Diallo, qui en fait cas et tire la sonnette d'alarme pour que ce genre de pratique abjecte cesse.

 

 

« Je tire la sonnette d’alarme sur cet acte ignoble la pédophilie. Mes yeux se remplissent de l’arme quand je pense aux maux de ces petites filles innocentes abuser à très bas âges. Une pratique abjecte et scandaleuse qui prend de l’ampleur au vu et au su de beaucoup d’entre nous (artistes) qui avons pour obligations de dénoncer… »

 

« Une pensée pour cette brave ✊SALIMATOU depuis la Belgique 🇧🇪 , qui a eu la volonté et surtout le courage de dénoncé son père, qui a abusé d’elle physiquement depuis l’âge de 13 ans. Un acte de bravoure pour sauver sa petite sœur de l’hôpital psychiatrique »

 

Plus loin, l'artiste déplore le silence de l'opinion publique sur des nombreux cas signalé à travers le pays

 

« Plein de petite fille abuser et une opinion publique qui ne s’indigne presque pas…Tandis que qu’une fillette de 3 ans en Guinée 🇬🇳 vient de mourir après avoir été violé par un adulte de 43 ans »

 

 

« Et c'est pourquoi « Moi Safa Diallo, je suis de cœur avec Salématou, toute ma reconnaissance aux femmes activistes et ONG qui se battent pour dénoncer et défendre le droit des femmes. » a-t-il conclu

 

 

  • 0
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris