Le reggaeman Élie Kamano, récemment membre du Front International des Sociétés Civiles Panafricaines a été reçu à Sekoutoureayah par le président Alpha Condé le vendredi 15 décembre 2017.

 

Pour la première fois, le reggaeman guinéen, leader du mouvement ‘’Le peuple n'en veut Plus’’ franchi le portail de la résidence du président de la République, Sekoutoureah sous l’invitation d’Alpha Condé.

 

À un moment l’auteur de ‘’Malaya’’ avait des prises de positions virulentes à l’égard du régime Condé et s’opposait à toute éventuelle tentative de 3ème mandat du président de la république. Ce qui lui avait couté l’exil durant plusieurs années et une arrestation pour ‘’incitation à la violence ". Suite à tout cela Élie s’était mis en tête le jour où le président l’appelait à discuter, de lui demander une seule chose :

 

 

« je lui demanderai une seule chose. C'est-à-dire, de faire une déclaration allant dans le sens de sa non-candidature en 2020 et s'il l'accepte, c'est moi-même qui ferai sa campagne jusqu'à la sortie de son mandat». A-t-il expliqué lors d’un point de presse. Mais apparemment cette hypothèse n’est plus dans l’ordre de jour.

 

Désormais membre du Front International des Sociétés Civiles Panafricaines (FIPA), auprès de Bokoum du balai citoyen (Burkina), le chanteur engagé Tiken Jah, Simon Kouka de "Y'en a marre", l’ancien candidat aux communales pour la mairie de Matoto, aurait renoncé à toutes ambitions politiques pour le moment, au profit de son statut d’artiste.

 

Pour ce qui est de sa récente rencontre avec le chef de l’État, Élie Kamano précise bien que c'est en sa qualité de représentant du FISPA en Guinée, qu’il a été mandaté par ses pairs de la sous-région pour remettre au président Alpha Condé (actuel président de l'Union Africaine) la plainte qu’ils ont portée contre Nicolas Sarkozy à la CPI, pour avoir provoqué la guerre en Libye et assassiné Mahamar Kadhafi. 

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris