Le candidat au poste de vice-présidence de la fédération guinéenne de basketball, Babila Keita s’est exprimé sur le sujet brulant qui risque d’anéantir les activités de basket-ball. Invité par Tidiane aux All Stars Games du camp de basket-ball ce samedi 25 Janvier, au palais des sports.

 

 

Les pros Sakoba keita et le camp adverse à sa tête Amadou Tafsir Camara qui étaient tous présent dans ce palais, Babila keita fustige le comportement de l’actuel président.

 

« Quand on parle de rassemblement je pourrais dire que c’est passé parce que, si le président sortant était un vrai leader, ce problème actuel n’allait pas être là à ce niveau, quand vous parlez de fédération, si on ne fédère pas ça n’a pas de sens, mais une fédération qui est bouclé sur 4 personnes qui gère est d’une façon compacte, on ne peut pas aller avec cette équipe et on n’est pas là pour se réconcilier. »

 

 

Plus loin, ce représentant du camp d’Amadou Tafsir Camara, se dit être contre personne mais plutôt le respect.

 

« Il y’a plein de choses mais nous on ne reproche pas ça, nous on veut juste qu’on respecte les textes, on est contre personne dans ce milieu, on est tous là par amour de cette discipline. Nous demandons juste le respect strict des statuts qui nous registres, on ne veut rien d’autres et on n’est pas là pour la réconciliation si cela était possible on allait le faire au comité olympique, mais aujourd’hui, ce n’est pas nous qui tranchons maintenant même s’il doit y avoir de réconciliation il faudrait ça d’abord. »

 

« On attend de la FIBA qu’elle tranche de façon impartiale, aujourd’hui on a des textes et des statuts qui nous registres qui nous disent comment fonctionné au sein de la Féguiba. Les statuts qui ont conduit ce Mr à la tête de la fédé nous ne demandons rien que le strict respect de ses statuts et la future équipe qui sera là, saura sur quels pieds qu’il faut danser. » A lancé Babila Keita.

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris