En 2019, si nous avons vécu le feuilleton Syligate après la CAN en Egypte, le même scénario n'est pas encore loin. Le successeur de Paul PUT, Didier Six emboîte les mêmes pas au sein du syli national, la contestation se multiplie après la publication de sa liste et le choix du fils d'un de kemoko Camara, allume la flamme dans la cité.

 

 

A la question de savoir pourquoi le choix du jeune gardien de 20 ans Mohamed Richard Camara, Didier Six ne manque pas d’arguments pour justifier son choix 

 

« Mohamed Camara est un jeune et il possède d’énormes qualités que j’ai remarqué en lui, pendant les rencontres qu’il a jouées en championnat. L’autre qualité c’est qu’il a le sang de son père. Depuis mon arrivé j’ai dit à son papa de le placer dans un Club de Ligue 1 et qu’après, je vais le prendre en équipe nationale. Mais ce n’est pas son père qui a décidé de sa venue, c’est moi. Maintenant qu’il a des qualités, il faut qu’ils les prouvent au niveau du Syli national. »

 

Pour plusieurs observateurs, Didier Six a établi un deal dès première heures en Guinée. Une liste considérée comme étant une recommandation.

 

Mohamed Max Camara

 

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris