Microsoft vient d’investir 2 milliards de dollars dans Cruise, entreprise spécialisée dans la conduite autonome rachetée par General Motors en 2016. Sa valeur est désormais estimée à 30 milliards de dollars. Cette manœuvre prouve le regain de popularité des systèmes de conduite autonome qui ont connu une période difficile, à l’image d’Uber, contrainte de revendre sa technologie à la startup Aurora.

 

 

Cet investissement est le plus important pour Cruise depuis plus de 18 mois, lorsque le géant japonais SoftBank avait déboursé plus de 2 milliards de dollars dans la firme. En plus de Microsoft, Honda a également contribué, mais on ignore à quelle échelle. Cruise vient désormais titiller l’entreprise sœur de Google, Waymo, à la première place des startups spécialisées dans les véhicules autonomes.

 

La contribution de Microsoft sera bénéfique aux deux entreprises. En effet, les firmes souhaitant commercialiser leurs systèmes de conduite autonome à grande échelle doivent absolument posséder un service de cloud computing très robuste. Cruise, mais également General Motors, vont ainsi pouvoir exploiter la plateforme Azure de Microsoft, qui va les « les aider à se développer et à généraliser le transport autonome », explique Satya Nadella, PDG de Microsoft.

 

Pour la firme de Redmond, il s’agit d’une belle opportunité pour tester sa technologie de pointe dans des conditions réelles. Si elle détient des accords dans le domaine des voitures connectées, notamment en fournissant un châssis digital et des services de cloud computing à Volskwagen, BMW et Ford, l’entreprise signe ici sa première grande incursion dans le monde des véhicules autonomes. Elle va également pouvoir se confronter à Amazon, son grand rival dans le secteur du cloud computing, puisque la firme de Jeff Bezos a justement racheté la startup Zoox l’année passée.

 

 

Après une période assez difficile, le secteur des véhicules autonomes connaît une croissance importante. Par exemple, la firme Luminar, qui développe des capteurs laser spécialement pour les voitures autonomes, a vu sa valeur marchande grimper en flèche pour atteindre près de 10 milliards de dollars. L’accord prochain entre Apple et Hyundai pour la conception de l’Apple Car, dont l’on entend parler depuis plusieurs années déjà, montre que le secteur est bel et bien en période de croissance. Selon certains analystes, la valeur de ce marché pourrait atteindre les billions d’euros dans les prochaines années.

 

Source : siecledigital.fr

 

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris