Comme on aime le dire, « l’habitude est une second nature » et il très difficile de s’en passer par le fait qu’on l’a souvent fait et de fois s’en même y prêter attention. A un certain moment, ce manque d’attention et de négligence peuvent être drastique.

 

 

Alors qu’il est fortement recommandé des mesures d’hygiènes dont entre autre : (se couvrir la bouche et les narines, se laver les mains ou encore éviter tout contact de telle nature qu’il soit) En cette période de pandémie, les risques d’infestions s’avèrent de plus en plus élevés pour ces catégories de personnes.

 

Malgré le fait que les rassemblements de tout genre soit interdit par l’Etat, en Guinée beaucoup sont ses jeunes qui s’exposent dans les quartiers en essayant de passer du « bon temps à haut risque ensemble ». C’est le cas par exemple des Fumeurs de Chicha en groupe, ceux qui se partagent un joint (Cannabis) ou encore ceux qui boivent le thé (Attaya) en masse dans les même verres etc. ou le risque de contagion est très élevé.

 

Certes, personnes n’est vraiment à l‘abri, mais il faut se préserver et ne pas s’exposer volontairement au ‘COVID-19’. c’est pourquoi il est fortement recommandé d’éviter ce genre de frôlement au moment la maladie se propage en Guinée.

 

Ablaye Bah

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris