Sidiki Diabaté

 

L’artiste malien, Sidiki Diabaté a été entendu cette semaine par la police de Bamako. Selon information relayée par la presse locale, le chanteur et ses amis à bord d’un luxueux véhicule auraient tabassé un chauffeur de taxi qui a refusé  de leur céder la route.

 

Le Mali m’appartient, je fais ce que je veux... !

 

A en croire aussi aux informations du site ivoirien, Abidjan Show, devant le refus d’obtempérer du taximan dénommé Yacouba Doumbia, Sidiki et sa bande l’auraient aspergé de gaz lacrymogène avant de le battre copieusement. La jeune star de la musique aurait même fait savoir que le Mali lui appartenait et que par conséquent, il en faisait ce qu’il voulait.

 

 

...50.000 francs CFA comme compensation à la victime

 

Convoqué plus tard au commissariat de police n°1 de Bamako où une plainte a été déposée par le chauffeur de taxi, Sidiki aurait tenté de banaliser son acte en donnant une enveloppe d’une valeur de 50.000 francs CFA comme compensation à la victime.

 

 

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris