Excédé à cause des cris et insultes à caractère raciste des supporters du Vitoria Guimaraes, Moussa Marega, l'attaquant international malien a pris la décision de quitté le terrain ce dimanche à Guimaraes, après son but, inscrit à l'heure de jeu en demandant son remplacement à la 71e minute. Et peut de temps après son compatriote et artiste Mokobé résiste sur les réseaux sociaux et s’indigne.

 

 

 

Après se fait, Marega laisse un commentaire qui laisse paraitre sa colère sur les réseaux sociaux : 

 

« Je voudrais juste dire à ces idiots qui viennent au stade pour faire des cris racistes... Allez vous faire foutre ! Et je remercie également les arbitres de ne pas m'avoir défendu et de m'avoir donné un carton jaune parce que je défends ma couleur de peau. J'espère ne plus jamais vous revoir sur un terrain de football ! VOUS ÊTES UNE HONTE !!! »

 

 

Quelques temps après, via une publication sur sa page Facebook, l’ancien membre du groupe de rap 113, Mokobe s’indigne  du manque de soutien de la part des coéquipiers du malien Moussa Marega au vue de cette fâcheuse situation, qui devient récurrents face à ‘l’incapacité de la FIFA’.

 

" Excédé par des cris racistes lors du déplacement du FC Porto au Vitoria Guimaraes, Moussa Marega 🇲🇱 a quitté le terrain.

Il a aussi marqué le but victorieux du 2-1. Quel grand homme
Donc soutien absolu à notre frère Moussa Marega. Encore une fois, un joueur de football est victime de cris racisme dans un stade.

Quand cela s'arrêtera-t-il ? Une honte !
La réaction des coéquipiers de Moussa Marega, c’est encore pire que les cris racistes. Aucune solidarité. Aucune compassion.

Les mecs sont incapables de se mettre un instant à sa place .

Force à toi Moussa 🇲🇱 "

 

 

Youssef Haidara

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0