Oudy 1er

 

Suite à sa présence lors du passage du PRAG dans la ville de Kindia, Oudy 1er qui se nomme l’artiste du peuple depuis sa dernière sortie, fait l’objet de beaucoup de critiques. Faisant  l’objet d’accompagner le chef d’état lorsqu’on lui fait appel, beaucoup d’internautes et artistes qui sont engagé contre le projet de révision de la constitution lui prennent pour un vendu.

 

Pour ce fait, le Dj mannequin semble être vénère face à ses détracteurs, ce qui lui a poussé à faire beaucoup de statuts et à répondre sur les réseaux sociaux, accompagné de son jeune frère  Ahmed Sékou Camara qui compte bel et bien soutenir son frère, selon lui, la famille est sacrée. L’artiste du peuple dit haut et fort que tant que le président de la république lui fera appel il répondra. Et ce qui a suscité le peuple.

 

 

Certains disent qu’il rend service à quelqu’un qui a acheté son concert, et pour d’autres pensent  qu’il l’utilise pour arriver à ses fins. Sans pour autant retardé Dj Oudy premier répond aux critiques « citez un exemple d’artistes qui n’a jamais changé de veste pour de l’argent, donc vous n’avez pas d’exemple à me donner ».

 

Des mots ont fait réagir beaucoup d’artistes, le boss de G4life Djanii Alfa s’est fait remarquer sur sa page avec un statut adressé à son frère le Dj mannequin : «  le pire ce qu’il ne se contente  même pas de bouffer et de fermer leurs gueules ils veulent en plus l’ouvrir pour narguer le peuple » dit-il sur son compte Facebook.

 

 

Croyant qu’il allait être le seul artiste a répondre Dj Oudy, le président du parti politique ‘’PSDG’’ a aussi mis son grain de sel dans cette affaire en s’adressant toujours à l’artiste du peuple « quand Alpha condé t’appelle va, mais arrête de souiller l’Art, car c’est un instrument de vérité et non de propagande ». Il a ajouté ceci «  si vous avez décidé de courber l’échine pour des miettes en tant qu’artistes, faites-le, mais laisser ce peuple en paix »dixit-il sur son statut.

 

Depuis là, selon les constats, le Dj mannequin a supprimé  tous ses statuts de ce qu’il a pu évoquer hier, on peut apercevoir que c’est son jeune frère qui mène son combat tout en prenant  sa défense. Comme toujours, les artistes guinéens se lancent des piques au lieu de promouvoir la culture guinéenne.

 

 

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris