Comme plusieurs de ses homologues artistes, l'humoriste Zébal Traoré va devoir une fois de plus faire face à d'énormes difficultés et de pertes après la décision du gouvernement guinéen d'interdire et d'annuler toute manifestation culturelle pour cause de Coronavirus et d'Ebola.

 

 

Une décision qui ne passe pas du tout auprès des promoteurs culturels qui ont déjà investi beaucoup dans leurs différents projets comme le patron de (7avril) avec le Festival international de Slam et humour. Et il a attiré l'attention des autorités par rapport à cette situation.

 

« Gouvernement Guinéen Officiel pardonnez, attendez que mon festival Festival International De Slam Et Humour - Fish guinée finit pour votre restriction. L'année passée à la même date, vous m'avez tué à la dernière minute et la perte a été énorme et on ne faisait pas partir des remboursements car nous on ne connaissait pas le ministre de la culture, on n'avait pas de bras loin pour voir le président. 4 années que le festival existe et 4 années de galère sans l'aide de l'état. Vous ne nous aidez pas parce que on n’est pas dans le système OK mais laissez-nous vivre de nos moyens svp. » S’est-il exprimé

 

 

  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris