Petit Kandia et Kassory Fofana

 

C’était à l’occasion de la célébration du  28ème   anniversaire de la journée nationale de la jeunesse le vendredi 30 novembre 2018 dans l’enceinte de la bleuzone de Kaloum que certain artistes de la capitale se sont illustrés sous le thème « jeunesse et citoyenneté ». Parmi lesquels, Petit Kandia qui a sauvé la présence du premier ministre.

 

Dans la journée du vendredi, à la Bleuzone de Kaloum, a été célébré  en Guinée le 28è anniversaire de la journée nationale de la jeunesse sous le thème « jeunesse et citoyenneté ». Dans les différentes prestations  le privilège a été donnée artistes et troupes acrobates. Parmi lesquels,  Soul Bangs, Deeg J Force, Poétique justice, Petit Kandia, Antoine Flingo... pour ne citer que ceci.

 

 

Petit Kandia l’homme de la situation

 

La majeure partie  des jeunes présents à cette cérémonie a boudé la salle à l’arrivée du Premier Ministre 'Zéro, Zéro... '' Scandaient les jeunes. Une façon pour cette gente  de montrer son mécontentement  à l’ égard de monsieur Kassory Fofana, parrain de l’évènement. Installer au 1er rang avec le ministre de la jeunesse et de l’emploi jeune et quelques membres de son gouvernement, c’était le silence total : ‘’la honte au visage des hôtes’’.

 

 

 

C’est en ce moment que l’artiste Petit Kandia Kouyaté  de par sa force vocale à fait hurlé la salle avec sa chanson ‘’Da Magnhi’’ extrait de son album ‘’ça fait mal’’, qui a par la suite a calmé les jeunes. La chanson interprète un culte  qui parle des chefs en générales sur la gestion humaine avec le pouvoir. Une façon d’arbitrage entre les gouvernant et les gouverné.

 

 

Descendue sur le podium avec son micro, l’homonyme de feu Sory Kandia Kouyaté a serré la main du Premier Ministre, qui lui a son tour  félicité pour son acte de sagesse et de bravoure.

 

 

 

 

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris