Plage de Conakry

 

LOISIR - Fermées au public depuis plus de cinq années, les différentes plages de la capitale guinéenne seront reprises de nouveau. Une nouvelle autorisation qui émane de l’actuel gouverneur de la ville, Maturin Bangoura.

 

Ce mercredi 21 Mars 2018, le gouvernorat de la ville de Conakry a donné l’autorisation aux gérants des plages de Conakry de reprendre les activités et cela sans délai. Cette annonce de levée de suspension a été annonce à l’issue d’une rencontre au gouvernorat de la ville des dirigeants dudit département. Une décision que beaucoup trouvent d’ailleurs très salutaire.

 

 

À peine annoncer l’information a été accueilli avec joie auprès de la jeunesse qui se sentait priver de son endroit de loisir. Et cela est dû au manque cruel des espaces de loisirs dans la capitale guinéenne.

 

À savoir qu’en décembre 2016, le même gouverneur, à son arrivée aux commandes, avait eu l’intention d’ouvrir ces temples de distraction depuis ce moment. Mais à l’issue d’une rencontre, le chef de l’État, aurait conseillé de procéder d’abord au réaménagement de toutes ces stations balnéaire. Une manière selon lui de se mettre à l’abri de tout désagrément et aussi d’assurer tous les dispositifs sécuritaires dans l’objectif d’éviter des drames qu’on a connus dans un passé pas lointain.

 

 

Il reste donc à savoir, si cette réouverture de ces plages et sites balnéaires sera accompagnée par des mesures adéquates et sécuritaires permettant d’accueillir désormais, les jeunes sans incident.

 

A rappelé que ces différentes plages qui sont de véritables temples de distraction pour la jeunesse sont restées fermées depuis plus de cinq ans. Et cela, suite au dernier drame enregistré à la plage de Rogbanè à Taouyah lors d’un concert, qui a coûté la vie à une trentaine jeune.

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris