Falè - Degg J Force 3

 

SOCIETE - Degg J. Force 3, a dévoilé, ‘’Falé" le 10 février dernier. Une vidéo qui parle de la migration régulière. Sur financement de l’Union Européenne et l’OIM (Organisation Internationale de Migrants), les artistes livrent un message aux jeunes qui veulent s’aventurier en Europe pour traverser la Méditerranée. Deux mois après sa sortie, le projet ne fait pas l’unanimité à l'échelle internationale.

 

Dans le seul but de dissuader les jeunes Guinéens et africains d'entreprendre comme migrants sans papiers le voyage vers l'Europe, l’Union Européenne et l’organisation internationale pour les migrants (OIM), ont financé la réalisation d’un clip vidéo musical en français, traduit en Anglais du groupe guinéen Degg J. Force 3.

 

Depuis sa mise en ligne, le clip a été vu plus de 250.000 fois sur la chaine Youtube. Un lancement qui a été accompagné par une tournée de concerts géants du groupe urbain Degg J. Force 3, dans trois principales villes à travers la Guinée, entreprise en collaboration avec l'OIM, dans le but de sensibiliser la jeunesse guinéenne à la base.

 

Aujourd’hui, malgré l’audience de la vidéo et les témoignages y laisser par certains, ce projet financé à hauteur de 20 000 euro fait l’objet de controverses à l’échelle internationale.

 

 

Dans un article publié sur globalvoices.org, un site d’une communauté internationale sans frontières, essentiellement constitué de bénévoles analystes, et de spécialistes des médias en ligne, plusieurs questions ont été posées. À savoir du fait de financer une telle vidéo aurait-il un effet pour freiner la migration? Ce clip vidéo va-t-il faire baisser le nombre de jeunes quittant la Guinée ?

 

Sur ce, deux chercheurs danois sur les migrations, Line Richter et Nauja Kleist ont dit que la réponse est probablement non. Selon eux, plusieurs raisons vont à l'encontre d'un quelconque impact profond de la vidéo sur les choix des jeunes Guinéens d'émigrer”.

 

"J'ai du mal à voir comment cette vidéo pourrait avoir un profond impact”, dit Line Richter, une doctorante en anthropologie à l'Université de Copenhague, dont les recherches portent sur la migration vers l'Europe de jeunes Maliens. Une appréciation de Nauja Kleist, chercheur principal à l'Institut danois des études internationales (DIIS) souligne aussi : “la vidéo sera un succès d'audience, mais je ne pense pas qu'elle empêchera qui que ce soit d'émigrer”.

 

 

Pour les deux chercheurs, la vidéo aurait un effet limité du fait que les images tournées par les frères Mbaye montres seulement, des cadavres dans le désert et d'un gilet échoué, rien de neuf pour les jeunes candidats à l’immigration, qui avant de se lancer dans l’aventure connaissent déjà les réalités qui les attendent.

 

Alors que dans “Falé,” les jeunes Guinéens sont encouragés à rester au pays avec le message : “Ça va aller”. Mais à la lumière de ce qu'on vient d'exposer, qui peut garantir que la situation actuelle va s'améliorer ? “Alors que si on voulait insister sur le message qu'il faut rester au pays, il fallait montrer quelques-unes des opportunités trouvées sur place”. Constate Kleist Nauja.

 

En conclusion, cette vidéo, comme beaucoup d'autres campagnes de l'UE, se concentre exclusivement sur les dangers associés à la migration et reste vague sur les opportunités offertes aux jeunes chez eux.

 

Voir la vidéo/

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris