Fin de parcours pour LG. Dans un communiqué de presse, le constructeur coréen annonce officiellement son retrait du marché du smartphone. Ce n'est pas vraiment une surprise pour celui ou celle qui suit assidument l'actualité des nouvelles technologies, de nombreuses rumeurs annonçaient depuis plusieurs mois le souhait de l'entreprise de se séparer de sa division mobile. Distancé par ses concurrents, LG a en effet fini par admettre que l'effort ne valait plus le coup. 

 

 

Pourtant, au début, LG s'en était plutôt bien sorti. Entre les concepts loufoques (LG Viewty avec un vrai appareil photo, LG Optimus 3D avec un écran façon Nintendo 3DS, LG Flex avec un écran incurvé…) et les vraies réussites (la gamme G, les Nexus en collaboration avec Google), LG a rapidement su s'imposer comme un des meilleurs constructeurs de l'univers Android. Ses événements étaient très attendus par les médias et les fans de nouvelles technologies. 

 

Moins innovant qu'auparavant, le Coréen n'a pas assez surveillé ses voisins chinois. Huawei, Xiaomi, Oppo, Vivo, OnePlus, TCL… Ces nouveaux acteurs venus de l'empire du milieu ont rapidement dynamité le marché en cassant le prix et en offrant, à la surprise générale, des produits de plutôt bonne qualité... Le Coréen n'a pas du tout su quoi faire et s'est laissé piétiner, sans réaliser qu'il serait à un moment trop tard.

 

Depuis, LG tente de renouer avec le succès avec de nouveaux concepts originaux (LG Dual Screen à deux écrans, LG Wing avec écran pivotant…) mais ces appareils, pas disponibles dans tous les marchés, ont plus intrigué que cartonné. Les parts de marché de LG sont aujourd'hui ridicules, d'autant plus que le constructeur a abandonné quelques marchés européens comme la France il y a plusieurs années. 

 

L'échec de LG n'a rien de surprenant. Dans un marché des nouvelles technologies chamboulé par les marques chinoises, les acteurs historiques ont de moins en moins de place. Apple et Samsung font figure d'exception mais rien ne dit que, dans le futur, les Chinois ne viendront pas leur piquer leurs clients.

 

 

Dans son communiqué, LG dit qu'il compte se concentrer sur «les composants pour véhicules électriques, les objets connectés, la domotique, la robotique, l'intelligence artificielle, le B2B, ainsi que les plates-formes et les services». La marque promet aussi qu'elle continuera à délivrer plusieurs mises à jour logicielles majeures pour ses appareils en circulation, mais rien ne dit que la promesse sera tenue (LG n'a jamais été le roi des mises à jour).

 

Source : LG

 

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris