L'implant contraceptif, on en parle beaucoup, mais qu'est-ce que c'est, exactement ? L’usage de la pilule recule, au profit d’autres moyens de contraception. Parmi eux, l’implant contraceptif, une contraception assez longue durée (3 ans) qui donne de très bons résultats, mais qui reste encore méconnue par beaucoup. Et comme tout produit pharmaceutique son usage a des avantages et inconvénients.

 

 

L’implant contraceptif, c’est quoi ?

L’implant contraceptif est un petit bâtonnet cylindrique souple de 4 cm de longueur et 2 mm de diamètre (de la taille d’une allumette). Il est inséré sous la peau du bras, et la pose se fait sous anesthésie locale. Une fois en place, l'implant ne se voit pas et ne sent pas. Il peut donc rester en place pendant 3 ans maximum et être retiré dès que la femme le désire.

 

Comment fonctionne l'implant ?

Il s’agit en fait d’un petit réservoir qui contient les mêmes hormones que les pilules progestatives mais les diffusent directement de manière continue dans le sang et supprime l'ovulation pendant 3 ans.

 

Le principe de ce contraceptif repose sur :

1-Une inhibition de l'ovulation (supprime le pic de l'hormone responsable de l'ovulation). 2-Un épaississement de la glaire cervicale (qui limite le passage des spermatozoïdes). 3-Un amincissement de la muqueuse utérine (qui empêche la fixation dans l'utérus d'un éventuel œuf qui se serait joué des deux précédentes actions pour parvenir à être fécondé).

 

Implant : quelle efficacité contraceptive ?

Il faut savoir qu'aucune méthode contraceptive n'est efficace à 100 %. Néanmoins, selon les dernières données de la Haute Autorité de Santé (HAS), l'implant contraceptif est efficace à 99,9% (efficacité théorique). Cette efficacité maximale est constatée pendant les trois ans. Agissant dès les 24 premières heures qui suivent sa pose.

 

Certains médicaments peuvent rendre l'implant moins efficace comme les médicaments utilisés pour traiter l'épilepsie, la tuberculose, certaines maladies infectieuses et aussi les médicaments à base d'une plante appelée millepertuis, utilisée pour traiter les états dépressifs.

 

L’implant contraceptif a pour avantages : 

Simplicité et longue durée d'action (après la pose, vous êtes protégée durant 3 ans), discrétion et confort (inséré sous la peau du bras, l'implant passe inaperçu), la pose et son retrait sont faciles et rapides.

 

Mais a aussi comme inconvénients :

La modification des cycles menstruels (certaines femmes n'auront pas de règles pendant 3 ans. D'autres, auront des règles moins régulières ou moins fréquentes que d'habitude ; et parfois beaucoup plus courtes, parfois longues). Prise de poids et Acné chez certaines femmes (si vous pesez plus de 80 kilos, il est conseillé de changer l'implant plus tôt ((au bout de 24 à 30 mois, et non 3 ans)).

 

L'implant protège durant 3 ans et son effet contraceptif est rapidement réversible. Le retour à la fertilité antérieure intervient dans la très grande majorité des femmes dans les trois semaines après le retrait de l'implant.

 

Mais à retenir que, pour parler contraception, rien ne vaut l’avis d’un spécialiste. Consultez un médecin.

 

 

 

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris