Lancée le jeudi 12 décembre dernier, la capitale guinéenne a vibré pendant un mois au rythme de la FIG (Foire Internationale de Guinée), sur l’esplanade du palais du peuple. Conduit par la structure Bénédi Records en partenariat avec le Ministère du Commerce, cette 1re édition prend fin ce dimanche 12 janvier. À la veille, samedi sur le même lieu a été célébrée la cérémonie de clôture officielle. 

 

 

Présidée par le Premier ministre, Ibrahima Kassory Fofana, la cérémonie de clôture a aussi été marquée par la présence du Ministre du commerce, Boubacar Barry, les exposants et plusieurs groupes artistiques. 

 

Le responsable du comité d’organisation Lancine Condé a rappelé la totale réussite des festivités, la satisfaction des organisateurs et des exposants pour cette 1re édition de la FIG en chiffre.

 

« 500 emplois créés, 260 sociétés participantes, 2191 exposants, une affluence de 5 à 7000 visiteurs les jours ordinaires et plus de 10 000 les week-ends et jour de fêtes, près de 200 000 visiteurs comptabilisé, avec 66% d’augmentation du chiffre d’affaires des exposants. »

 

Sur la même lancée, les organisateurs, n’ont pas caché leurs satisfactions pour les partenaires et sponsors, notamment le gouvernement guinéen qui a crue en eux et a mis toute leur énergie pour la réussite de cette FIG.

 

Pour Boubacar Barry, ministre du commerce la participation des acteurs économiques venus de l’étranger, du Mali, Burkina-Faso, Sierra Leone, Sénégal, Benin, Niger, Côte d’ Ivoire, Togo ; et la collaboration de nos régions Kankan, Kindia, Boké, N’érékoré, Dubréba, Coyah, Mamou permet des échanges et aussi montrer notre diversité culturelle.

 

 

Le chef du gouvernement guinéen, Ibrahima Kassory Fofana quant à lui a félicité la structure Bénédi Records, 

 

« Je rends un hommage particulier à Mr Oularé, notre Bénédi nationale... Pour sa détermination son engagement à toujours se qualifier dans tout ce qu’il fait, et je voudrais lui dire avec satisfaction que pour un premier coup d’essai, il aura réussi un coup de maître. »

 

Avant de précise que la réussite de cette 1re édition engage le gouvernement à apporter son appui et caution aux futures éditions, avant de finir par une visité guidé des différents stands.

 

 

 

En plus des expositions, la FIG est aussi un lieu de rencontre, de partage et d’échange. Un plateau dédié aux prestations qui donnaient rendez-vous aux artistes pour le plaisir de fans de la musique guinéenne, des interstices gastronomique et, des espaces de loisirs et terrains de jeux y sont aménagés pour les tous petits..

 

Rendez-vous en décembre 2020 pour la seconde édition de la Foire internationale de Guinée.

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris