Lors d'une activité culturelle à laquelle il a pris pars hier jeudi, celui qui a jusque-là dirigé le département mixte de la culture et des sports "Sanoussy Bantama Sow" a adressé des vifs conseils aux acteurs culturels et aux artistes guinéens en ce qui concerne les périodes de crise, mais aussi de penser à préparer leur retraite pendant qu'il est encore temps.

 

 

Comme s'il faisait ses adieux à cette corporation, le ministre a dans son discours demander à se battre pour la culture guinéenne, de promouvoir et de valoriser les artistes guinéens en premier avant de penser aux étrangers.

 

« Ici, les gens n'aiment pas investir, il faut investir sur nos artistes. À un moment donné j’ai voulu prendre un acte, concernant la promotion de nos artistes si vous constatez à la fin de chaque année, nos prometteurs, ou nos mécènes ceux qui ont de l’argent font venir des artistes même du Mali en leur donnant beaucoup d’argent tandis qu’on a des artistes ici plus talentueux que ces gens. Au lieu de donner beaucoup d’argent à un malien ou à un ivoirien, ton frère est là qui est capable de vendre l’image de notre pays, il faut le faire (...) Je dis qu’il faut protéger nos artistes, si nous-même nous faisons la promotion des autres musiques et autres artistes, par exemple on fait venir des nigériens tout le peuple de Guinée sort et quand nous nos artistes sortent on ne fait absolument rien. »

 

« Il suffit juste d'un peu d'accompagnement pour que les artistes guinéens soient les meilleurs, car y a plein de jeunes ici qui ont les capacités, d'initiative, mais ce sont les soutiens qui manquent. Donc l’appel que je lancerai à tout le monde, c’est de donner la priorité à nos artistes et ce sont eux qui peuvent vendre l’image de notre pays ». A lancé Bantama à l'endroit des artistes guinéens

 

À bon entendeur salut.

 

  • 2
  • 2
  • 1
  • 0
  • 1
  • 0

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris