Le président de la FIFA Gianni Infantino souhaite la création d'une « ligue africaine », et a lancé un appel à un investissement massif dans les stades sur le continent, pour « porter le football africain au sommet du monde », jeudi, à Lubumbashi, en République démocratique du Congo.

 

 

« Il faut prendre les 20 meilleurs clubs d'Afrique et les faire jouer dans une ligue africaine », a déclaré le président de la FIFA, présent à Lubumbashi pour les 80 ans du Tout Puissant Mazembe, l'un des plus grands clubs d'Afrique. « Une telle ligue peut générer au moins 200 millions de revenus, ce qui la placerait dans le top 10 mondial, du jour au lendemain. »

 

L'enjeu ? Arrêter le départ des joueurs africains vers les autres championnats du monde entier. Infantino a lancé un appel aux investisseurs :

 

« Pour récolter un milliard afin que l'on puisse doter chaque pays africain d'un vrai stade de football aux normes FIFA et internationales ».

 

« On va prendre les meilleurs arbitres africains, on va les salarier. On va dépolitiser, on va professionnaliser l'arbitrage en Afrique. Je veux porter le football africain au sommet du monde », a conclu le président de la FIFA.

 

 

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris