Longtemps indécis sur la carrière internationale qu'il devrait suivre étant éligible non seulement pour la Guinée, le Sénégal mais la France, le joueur du Bayern Munich qui clairement privilégiez les bleus, va finalement se contenter du Sénégal au détriment de la Guinée. En effet, le défenseur latéral Bouna Sarr (Bayern Munich, Allemagne) a été sélectionné pour les prochains matchs de l’équipe du Sénégal, selon le quotidien sportif sénégalais "Record" généralement très bien informé sur l’équipe nationale du Sénégal.

 

 

Présélectionné par les Bleus pour la Coupe du monde 2018, le natif de Lyon, qui a des attaches avec le Sénégal et la Guinée, a dit oui pour les prochaines rencontres éliminatoires de la Coupe du monde 2022 contre la Namibie, les 6 et 10 octobre prochains : « Bouna Sarr a finalement donné son accord de principe pour venir jouer sa partition » a écrit le quotidien sportif, rappelant que l’ancien joueur de l’OM était suivi depuis 2018 par le sélectionneur national, Aliou Cissé qui avait été recalé par ces mots du joueur

 

« J’ai pris une décision ferme, décision que je n’avais pas prise et qui apportait un peu de confusion. J’ai fait un choix définitif, je veux (…), j’aimerais, je souhaiterais jouer pour l’équipe de France. C’est clair. Il y aura des déçus du côté du continent africain, mais j’assume mes choix et je n’ai pas peur de le dire », avait expliqué Bouna Sarr à La Provence.

 

Bien que récemment accueilli en héros sur le sol guinéen par le ministère des sports en personne, Sarr a préféré snober le Syli National au profil des Lion de la Terranga. Âgé de 29 ans, l’intéressé n’a plus guère de temps pour goûter à une longue carrière internationale. D’où le oui enfin donné au pays de son père, pour palier au problème dans le poste de latéral droit.

 

 

  • 1
  • 0
  • 2
  • 1
  • 0
  • 0