Après la fin son contrat en Chine, l’ex-capitaine ivoirien ‘’Yaya Touré’’ a eu la chance le vendredi dernier d’être nommé ambassadeur de bonne volonté (ABV) pour la biodiversité, après la signature d'un partenariat au siège du Museum d'Histoire Naturelle à Paris. Toutefois, il affirme cependant vouloir continuer à jouer au football, et en même temps se former pour sa carrière d’entraineur.

 

 

« Je veux juste que les gens me donnent une chance et ils ne seront pas déçus. Je continuerai à jouer, peut-être quelques années. La Premier League, le championnat, ça dépend, mais j’ai hâte d’être manager. Je vais commencer mes diplômes. Mon grand frère Leon va m’aider avec ça. Je veux être proche de ma famille », a-t-il expliqué

 

Yaya Touré sera officiellement intronisé les prochaines semaines en France. Cette cérémonie se déroulera en présence des PDG de l'IRD, l'UNESCO et l'agence française de développement. Le nouvel ambassadeur démarrera ses actions en début d'année 2020, avec des rencontres avec la BOAD, la BAD et des colloques dans des capitales africaines et européennes.

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris