Toofan

 

Le weekend dernier, le célèbre groupe togolais, Toofan pour la deuxième fois, était dans la capitale guinéenne pour une série concerts, à l’occasion de la 13è édition du festival de ‘’Stars de l’Intégration Culturelles Africaine (SICA)’’. Malheureusement, Master Just et Barbadas ne se sont pas vu cette fois-ci accueillir par les fans guinéens.

 

L’édition 2019 du festival SICA s’est exportée pour la première du Benin. Délocalisé cette année en Guinée,  avait  comme têtes d’affiches le groupe Toofan et le duo guinéen Banlieuz’art, pour un double concert à Conakry, respectivement à l’hôtel Sheraton et à l’esplanade du palais du peuple de Conakry.

 

 

Au programme, une soirée gala a mis en compétition 25 artistes de différents pays africains, le samedi 27 avril. A l’issue de cette soirée gala qui a mobilisé moins de public, le groupe guinéen Banlieuz’art est élu Meilleur groupe révélation de la musique urbaine d’Afrique Francophone de l’intégration Africaine.

 

Et le dimanche 28 avril, l’événement devait être clôturé par un duel entre les deux groupes têtes d’affiches : Toofan du Togo contre Banlieuz’art de la Guinée. Fort Malheureusement, les fans n’ont absolument pas répondu à l’appel de  l’organisateur. Selon les médias présents au concert, le peu de spectateurs qui étaient venus, ont fini par demander de se faire rembourser les prix de leurs de tickets.

 

 

A rappeler qu’en 2014 les concepteurs de ‘’Money’’ avaient aussi vu annulé leur concert annoncé en Guinée, à l’époque. Et cela, suite à un drame survenu sur une plage dans le pays faisant 33 morts lors d’un concert du même groupe guinéens, Banlieuzart.

 

 

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris