Dans le cadre de la présentation de son nouveau clip vidéo, Kémo kanté, lors d’un point de presse ce matin, s'est confié sur ce nouveau morceau intitulé « Bahba », et plus particulièrement sur son thème qui s’impose en quelques notes en un vibrant hommage à son père Feu Kerfala Kanté, décédé au mois de juillet de l’année dernière.

 

 

 

"Bahba", qui traduit en français, signifie "Père", vient d’une inspiration plutôt insolite que Kémo Kanté explique ainsi.

 

« Cet hommage que j’ai fait, pour papa est venu de lui. C’est lui-même qui es venue me donner cette chanson dans mon rêve et à mon réveil, j’ai réalisé que papa m’avait donné sa chanson et j‘ai pris la guitare et je l’ai chanté typiquement comme il m’a dit dans le rêve. » 

 

Avant d’expliquer les circonstances de son enregistrement.

 

« J’ai été intelligent de retenir ses paroles, jusqu’à ce dont je suis allé à Bamako, sur invitation de Boncana Maïga, dans son émission Tounkagouna.. Et en même temps, j’ai profité pour faire cet hommage à papa. » a-t-il conclu.

 

 

« Moi-même, j’étais surpris, par ce que ce n’était pas le morceau prévu en amont, avec les répétions effectuer avec Petit Condé ici. Mais Kèmo m’a dit que ce morceau est une révélation de son père. Mais quand j’ai écouté le son, j’ai failli pleurer, parce que j’ai réalisé tout de suite qu’en quelques sortes que c’était kerfala Kanté qui chantait » à confier son manager Tonton Ablo.

 

 

Pour l’un des pionniers de la production musicale guinéenne Alpha Traoré « Djims » assidu à ses côtés, s’est apprécier la discipline de l’artiste.

 

« .. Appelez prochainement le fiston Kémo Kanté, Kerfala Kemo Kanté, le baobab a pour effet l’ombre. Le nom kerfala d’une marque indélébile, va protéger son fils qui a respecter la continuité, qui malgré son cursus universitaire et son temps d’homme moderne par rapport à hier, a pour arme la discipline et la tradition. J’espère que le père qui aujourd’hui couché dans sa tombe fait la paix du cœur, par ce que le fils suit la trace.. Et j’espère que Kerfala Kemo Kanté ira plus loin sur les hits internationaux. » 

 

Enregistré depuis le mois de janvier au Mali lors de sa tournée, ce morceau a pu faire l’objet d’une réalisation vidéo grâce au concours de la maison de production Tinkisso Records, et a pu bénéficier de la participation des musiciens de grands renommés, tel que Djessous Mory Kanté, Badioulou, Modibo Gaucher, Alkäo ou encore Djéli Mory pour ne citer que ceux-ci.

 

Découvrez cz clip ci-dessous

 

 

Youssef Haidara

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris