Depuis un certain temps, la course aux millions de vues, sur les vidéos diffusées sur la plateforme digitale YouTube est devenue l’une des attractions majeures de bon nombre d’artistes guinéens. Une course à des records, qui s’inscrirait dans la promotion de la musique du pays, qui peine à s’imposer sur la scène internationale.

 

 

Dans cette perspective de notoriété sur la toile, un chanteur du bled tire son épingle du jeu. Il s’agit du plus jeune artiste du pays, King Abdoulaye, issue de la structure « Bebedi Record », avec son clip dénommé « Papa ». Ce dernier accumule plus de 15 millions de vues après sa première diffusion sur la plateforme, le 02 mars 2019. Une première dans le pays du mythique groupe Bembeya Jazz National.

 

Pour Mohamed Ibn Abdallah Oularé, père et producteur de King Abdoulaye, cet exploit n’est pas apprécié à sa juste valeur. Un avis qu’il a partagé sur la scène de la "FIG" lors de l’avant-dernière journée. Après la prestation de son poulain appréciée par le public présent, Benedi est monté sur le même podium, puis a déploré le manque de médiatisation de la performance du petit frère de Balla Moussa, sur YouTube.

 

« King Abdoulaye, est le seul artiste guinéen qui fait plus de 15 millions de vues sur un clip, il est le 1er et seul. Si c’était dans un autre pays, c’est le monde entier qui allait parler de lui, mais ici, les gens n’en parlent pas, parce qu’il est le fils de Benedi. » A-t-il déploré.

 

Même s'il faut rappeler que King Abdoulaye, pour ses performances avait reçu un cadeau et les encouragements de la part de Fodé Isto Keira, Secrétaire général du ministère des Sports, de la Culture et du Patrimoine Historique. L'artiste Guinéen le plus suivi sur la plateforme Spotify après Mory Kanté, Safa Diallo, dénonce également ce manque de médiatisation des médias du pays, concernant les artistes qui sortent du lot. Il va sans dire « Qu’il faut rendre à César ce qui lui appartient »

 

 

Dans les autres pays, ce sont ces plateformes de streaming ou de diffusion qui permettent à plusieurs artistes de se frayer un chemin dans la catégorie de musique qu'ils font. La Guinée ne devrait pas rester en marge de cette opportunité qu'offre les nouvelles technologies de l'information et de la communication.

 

  • 0
  • 7
  • 0
  • 1
  • 0
  • 4

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris