Le 14 février passé, l’artiste guinéen de 21 ans King Alasko a tenu un méga concert au compte de la dédicace de son premier opus studio intitulé "Allah Nou Wali". Un événement qui selon plusieurs observateurs, a tenu ses promesses au-delà même des espérances de la structure organisatrice de l’événement "MLP".

 

 

Peu de temps, Ablaye Mbaye "Skandal", invité de l’émission MaxiZik de la station Fim Fm, a donné ses impressions sur la réussite de l’événement, la disponibilité de l’album sur le marché, ou encore la suite de la carrière de l’auteur du titre « Kobolé »

 

Face à l’impatience des mélomanes, qui réclament l’album « Allah Nou Wali », Skandal très rassurant dans ses propos, annonce :

 

« L’album, c’est pour ce lundi. Il était prêt depuis, mais du coup, il y a une politique derrière cet album qui a envie de donner une vraie chance à Alasko, notamment sur les plateformes à l’international qui voulaient deux semaines de plus pour pouvoir le mettre dans de vraies playlists… Même nous, on a hâte que l’album soit partout. Lundi, l’album sera disponible sur les plateformes et dans la semaine, tout le monde pourra se le procurer… »

 

Répondant à la question de l’animateur Fresh DD, concernant son niveau de satisfaction sur la réussite du concert, Skandal confie

 

« Nous on est juste fiers du travail accompli que le label a fait avec tous les partenaires… Et de voir qu’on est capable de mettre en valeur à ce niveau un jeune guinéen de 21 ans… »

 

 

Et de rajouter : « J’insiste sur ce fait parce que c’est important, faut croire en nos élites, faut croire en notre jeunesse. On a cru en un jeune guinéen, et il a fait mieux que la quasi-totalité de tous les concerts sur l’esplanade, que ce soit international ou local. »

 

Concernant la suite a donné à cette carrière d'Alasko, le chemin semble être tout tracé,

 

« On va continuer à faire le taf et pousser ça. Il y a un album qui va être de 22 gros titres qui vont être release à partir de lundi. Ça veut dire que nous, on va continuer à faire le taf. Tu as vu ce qu’on a fait de Bonbon Kolon à maintenant, c’est-à-dire de 2018 à maintenant, il a fait l’esplanade, c’est incroyable, c’est ce que certaines personnes travaillent dessus pour 10 ans… »

 

« Le travail, il va continuer internationalement et localement. Et moi, je sais que la vraie force d'Alasko, ça va être nous ce qu’on fait comme boulot, mais ça va être ce que la Guinée va lui donner comme force… »

 

 

Nous vous invitons à écouter ci-dessous, l’intégralité de la partie de l'interview traitée dans cet article.

 

 

  • 0
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris