Bien que lancé très tôt dans la musique, Vredji Africa n'est pas encore très connu du grand public pour le moment comme il aspire, car il a préféré finir son cycle universitaire avant de se mouiller à fond. Pétri de talent, il a commencé le rap en 2014, avant de marquer une pause pour poursuivre ses études et décrocher un diplôme de licence en communication à l'Université UGLC en 2018.

 

 

En 2020, il marque son retour dans la musique à travers une collaboration musicale avec l'artiste kilmos sur le titre "Amoulanfé" avant de refaire cavalier seul en 2021 avec la livraison d'un tube de nature dace-hall intitulé "kekoubareya".

 

Toujours fidèle à son propre style et au rythme de ses tempos musicaux, il a livré un gros freestyle dans la journée d'hier qu'il baptisé (GNADHE BAGUI) un concept en Poular qui peut être traduit (un produit qui fait très mal au gens sans pour autant les tuer) une façon pour lui de faire peur aux autres rappeurs, refroidir leurs ardeurs et imposer sa dictature.

 

Avec un tel savoir-faire, le natif de ville de karamoko Alpha mo Labé ne va tarder à s'imposer dans le Game et laisser ses empreintes partout où il passe.

 

Découvrez-en bas de cet article le freestyle "Gnadhé BAGUI"

 

 

  • 8
  • 10
  • 0
  • 2
  • 0
  • 0

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris