Le groupe Banlieuz'Art était l'invité de l'émission America Center TV, initiée par l'Ambassade des États-Unis en Guinée. Ils ont passé au peigne fin de leur parcours musical. La question liée aux conseils que les deux peuvent prodiguer à l'endroit de la relève, a suscité notre attention.

 

 

Leur parcours étant un exemple à suivre pour la nouvelle génération œuvrant dans la sphère musicale, la présentatrice a posé la question aux deux membres du groupe urbain, BLZ. A tour de rôle, ils demandent à l cette génération actuelle de bien accepter de se former avant d’essayer dans la musique.

 

« C'est clair est simple, l'expérience qu'on a eu est dûe à l'éducation qu'on a reçue en famille. L'éducation peut être personnelle. Il faut être instruit pour faire cette musique. Il y a beaucoup de talents qu'on a en Afrique, qui sont passés par aucune école, ils restent dans la basse classe. Donc, éduquez-vous même » tel est le message de King Salamon.

 

De renchérir, Marcus n'a pas manqué de signaler que seule l'instruction pourrait défendre le talent d'un artiste.

 

« Le talent ne suffit plus de nos jours. On a beaucoup de chanteurs extraordinaires en Guinée, mais ça ne suffit pas. Il faut aller à l'école, il faut s'instruire, accepter de se former et tu feras mieux ta musique. Puisqu'à un moment, la musique est calculée, millimètres, il faut être intellectuelle pour pouvoir la faire...Je pense ce qui est très important pour les jeunes c'est d'accepter d'aller à l'école ensuite pour faire la musique » a conclu Marcus Gavé

 

A bon entendeur, salut !

 

 

  • 5
  • 9
  • 1
  • 1
  • 1
  • 3