Miss Guinée 2019

Lead-vocal du mythique orchestre ‘’Téléjazz’’ de Télimèlé depuis 1970 Abdoulaye Diallo, de son vrai nom, a été étiqueté du sobriquet ‘’Breveté’’. Un surnom qui est aussi devenu son nom d’artiste. Selon les « spéculateurs », le chanteur originaire de Horè lobha aurait fait plus de dix (10) fois le brevet d’étude du premier cycle (BEPC).

 

 

A vrai dire, c’est une histoire inventé de toute pièce, cependant, le niveau d’étude  d’Abdoulaye Brevète s’est limité à ce niveau. Puisque, très tôt, sa passion pour la musique a pris le dessus sur les études. Mais ce surnom de « Breveté » lui a été collé bien avant son BEPC, au point de faire disparaître son nom de baptême, si son intelligence de surdoué ne lui avait pas fait survoler ses camarades de classe.  

 

« Je n’ai pas fait le brevet 10 fois, que cela soit clair. Pour la petite histoire ce nom m’a été attribué par mon maître à l’école primaire, quand j'était en 6ème année. A l’époque, je portais une bague au doigt ou c’était écrit “Breveté séguédégué” qui veut dire « la voix de son maître ».  Le brevet je l’ai fait plus tard en classe de 9ème année… » A précisé le concepteur de ‘’Falè mokoba’’ avec trois albums à son actif.

 

Justin Morel junior serait à la base de cette rumeur d’histoire de ‘’brevet’’. Ecoutez Breveté lui-même le faire entendre encore pour une énième fois. 

 

 

 

 

 

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris