72 heures après la dédicace de son nouvel album, Fadjidi a fait une longue réflexion pour lire la situation qui a entrainé l’arrestation de son frère du micro, Elie Kamano.

 

Malgré que ce dernier a été relaxé dans la soirée du mardi selon l’avocat, l’auteur du titre ‘’Maamilandô’’, a publier un message sur sa page Facebook pour s’adresser aux artistes qui comptent mener un combat dans ce sens.

 

 

Dans ce message, l’ancien rappeur du groupe Pap Soul rappelle aux artistes qu’ils sont entrain de suivre les méthodes des hommes politiques qu’eux même cherchent pour les ramener à la raison. Il a d’abord demandé l’union des artistes avant de parler de l’unité. Pour lui, les artistes ne veulent de l’unité que si se sont eux qui dirigent la troupe. Il pense que les artistes ne sauront qu’ils ont fourré le doit dans l’œil, quand les leurs pseudos mouvement  pacifiques seront démontés  par pièce par le système qu’ils cherchent à rappeler à l’ordre.

 

Poursuivant dans ce même message, il avoue que s’ils cherchent la paix en Guinée, c’est d’être pacifique avec l’amour débordant d’un patriote qui voit en chaque guinéens, un frère et une sœur et non celui qui l’empêche de s’épanouir ou de se distraire d’une place de chef qu’il n’en a pas.

 

Pour finir, le patron de Papsoul  prod a espéré la bonne compréhension avant de souhaiter l’émission de la paix sur tous les guinéens.

 

Par Albé Bangoura

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris